Le rêve assassiné

Dans la nuit du 8 avril 1958, en rentrant à leur ferme, Félix Vallat, maire de Thiersville, et son épouse Madeleine, furent assassinés par un commando terroriste du FLN... Avec eux, ils ont assassiné le rêve d'une Algérie nouvelle, une Algérie autonome et fraternelle, multiethnique et tolérante A paraître prochainement!

Plus de détails


22,00 € TTC

ATL062


Dans la nuit du 8 avril 1958, en rentrant à leur ferme, Félix Vallat, maire de Thiersville, et son épouse Madeleine, institutrice, furent sauvagement assassinés par un commando terroriste du FLN. Miraculeusement, leurs trois fils survécurent.

Cette nuit-là, ce n'était ni l’ingénieur agricole, ni l'ancien pilote RAF, ni l’animateur hors pair qui était visé.

Non, c'était tout simplement ce véritable apôtre du rapprochement franco-musulman qui dérangeait les nationalistes algériens et qu’il fallait donc éliminer avec toute sa famille.

Avec eux, ils ont assassiné le rêve d'une Algérie nouvelle, une Algérie autonome et fraternelle, multiethnique et tolérante, liée étroitement à la France : l'Algérie dont rêvait aussi Albert Camus.

 

Maïa Alonso nous livre ici le roman vrai de la vie des époux Vallat :

« Je veux faire entendre la voix de tous les acteurs de ce drame – même celle du commanditaire de cet odieux assassinat, l'un des proches amis musulmans de Félix Vallat. Et si la terreur du FLN est montrée du doigt, la vengeance à laquelle certains, désespérés, se sont livrés par la suite n'est pas moins occultée. »

Ce roman est d'une actualité brûlante: la cohabitation pacifique en terre d'Islam restera-t-elle toujours un rêve ?

 

254 pages, avec une documentation et une cinquantaine d'illustrations.

 

A paraître prochainement!

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Maïa Alonso
Edition Atlantis

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs