Le Patrimoine artistique français de l'Algérie

Au moment de l'indépendance, il parut sage aux autorités responsables de mettre à l'abri une partie des collections du Musée national des Beaux-arts d'Alger...Cet ouvrage permet, à travers sa considérable documentation textuelle (inventaires, facsimilés) et iconographique d'appréhender cette problématique...

Plus de détails


60,00 € TTC

AET01


Au moment où se profilait l'indépendance de l'Algérie, il parut sage aux autorités responsables de mettre à l'abri une partie des collections du Musée national des Beaux-arts d'Alger.
Trois cents peintures et dessins traversèrent la Méditerranée en 1962 et furent déposés dans les réserves du Musée du Louvre.
L'Algérie, devenue indépendante, en réclama la restitution.
Après tergiversations, le gouvernement français, en la personne du Ministre de la Culture, Edmond Michelet, acquiesça à cette demande: peintures et dessins firent donc le chemin inverse. Ce qui n'est pas sans poser de questions: si certaines oeuvres étaient bien la proriété du Musée, comme ayant été acquises sur son budget ou celui de la colonie, il en allait autrement de nombre d'autres, propriété du Musée du Louvre et simplement mises en dépôt à Alger...
Les Archives de la Direction des Musées de France et celles du Ministère des Affaires Etrangères montrent les hésitations des autorités françaises face aux mesures à prendre pour protéger les trésors du Musée d'Alger avant mars 1962 puis l'indépendance venue, les difficultés des négociations culturelles franco algériennes.
L'intérêt de ces documents est considérable: le processus qu'ils décrivent s'inscrit non seulement dans l'histoire du drame algérien, mais aussi de ce fait, dans les contradictions et les conflits nés du mouvement mondial d'assimilation des oeuvres d'art à une culture et donc à une identité nationale.
Cet ouvrage permet, à travers sa considérable documentation textuelle (inventaires, facsimilés) et iconographique d'appréhender cette problématique sous ses divers aspects.
Editions Abd-el-Tif, Octobre 2017.
Format 190x270mm
350 Illustrations, 430 pages.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Elisabeth Cazenave - Jean-Christian Serna
Editions Abd-el-Tif

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs