La vengeance de l'Araignée gourmande

Pilar, une jeune pied-noire chassée d'Algérie avec sa grand-mère Marta et sa mère Gloria en 1962, épouse Bruno, propriétaire d'un restaurant étoilé à Paris... Les circonstances vont réveiller la lave de la vengeance qui dormait en elle. Elle décide d'assassiner le chef de l'Etat...

Plus de détails


20,00 € TTC

LAC60


Pilar, une jeune pied-noire chassée d'Algérie avec sa grand-mère Marta et sa mère Gloria le 2 juillet 1962, épouse Bruno, propriétaire d'un restaurant étoilé à Paris, « Chez Gaston ». Son père Pedro, qui gérait un bar à l'enseigne « l'Araignée gourmande » à Alger, a été sauvagement assassiné quelques heures avant d'embarquer avec sa famille, sur le navire en partance pour Marseille. La mère a gardé au coeur une douleur indélébile, sans jamais la manifester ni à sa fille ni à son entourage. Pilar est la copie conforme de sa mère : même intransigeance, même caractère inflexible. Afin de rajeunir l'image du restaurant de son mari, elle introduit sur la carte deux nouvelles spécialités, l'araignée et la cigale de mer, et elle en profite pour imposer à Bruno une nouvelle enseigne, celle de ses parents à Alger : l'Araignée gourmande. Le succès est si grand qu'il franchit les portes du palais de l'Elysée. Aussitôt, une dégustation est organisée sur place, en présence du président de la République, de sa compagne et de quelques proches collaborateurs. Le chef de l'Etat a tellement apprécié l'excellence de ces recettes, qu'un petit salon lui a été réservé à l'Araignée gourmande. Ainsi, il pourra, à sa guise et en toute discrétion, folâtrer avec sa nouvelle compagne. Malheureusement pour lui, ses déclarations de repentance et ses accusations selon lesquelles « les pieds-noirs en Algérie étaient des assassins, que la France puissance coloniale avait maltraité le peuple algérien pendant 132 ans », ont réveillé chez Gloria, la lave de la vengeance qui dormait en elle depuis ce 2 juillet 1962. Avec la complicité de sa fille, elle décide d'assassiner le chef de l'Etat.

 

Editions Lacour, 2017. 211 pages.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Jean-Bernard Sazy
Les éditions Lacour - Ollé

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs