NOS SERVICES

EN SAVOIR PLUS SUR...

Nouveau Voyage au bout de l'Eden (Conte philosophique) Agrandir l'image

Voyage au bout de l'Eden (Conte philosophique)

ATL65

"Jean Taousson nous livre un conte philosophique qui relève à la fois de Voltaire et des Marx Brothers. C'est un chef-d’œuvre d’humour avec l’impolitesse du désespoir." (Frédéric Musso) - Préface de Norbert Multeau

Plus de détails

9 Produits

Expédition dans les 24h

14,21 €

En savoir plus

"Jean Taousson est un véritable écrivain. Il l’a prouvé avec Adieu Roumi, un récit de la guerre d’Algérie plein de révélations sur des épisodes que l’Histoire officielle oublie soigneusement de relater.

Dans Jacques Derrida, mes potes et moi, il nous dresse le portrait d’un copain de football qui n’était autre que le fameux inventeur de la déconstruction, l’intellectuel le plus adulé et le plus controversé depuis le siècle des Lumières. Rien ne devait rapprocher ces deux Algérois, si ce n’est l’amour du ballon rond.

Dans Voyage au bout de l’Éden, le héros, Guiscard Destin, meurt dans un accident de voiture. Mais ayant échappé à l’administration que dirige Saint Pierre à la porte du Paradis, il se promène sans visa à travers les siècles.

Dans ce roman de science-fiction en forme de règlements de comptes depuis l’apparition de l’Homme sur terre, on joue à la pétanque avec Jésus-Christ et Yves Montand, on vit une brève idylle avec Jeanne d’Arc, on disserte avec Socrate, Diogène, Sir Arthur Conan Doyle ou Napoléon Bonaparte. On bat les plus grands champions de boxe et l’on relègue le général De Gaulle et sa clique dans une constellation lointaine. On défait les manœuvres des migrants qui veulent faire de la France un pays hallal.

Jean Taousson nous livre un conte philosophique qui relève à la fois de Voltaire et des Marx Brothers. C'est un chef-d’œuvre d’humour avec l’impolitesse du désespoir."

Frédéric Musso

Editions Atlantis, Mai 2019. 140 pages.

Préface de Norbert Multeau