NOS SERVICES

EN SAVOIR PLUS SUR...

Promo ! Une vie pied-noire: un autre regard sur l'Algérie française Agrandir l'image

Une vie pied-noire: un autre regard sur l'Algérie française

YBA01

Encore un livre sur l’Algérie française ! Oui, et il faudra encore d’autres témoignages ayant vécu cette période pour qu’enfin les historiens arrivent à démêler le vrai du faux, le silence du mensonge, la réalité de l’intox...

Plus de détails

4 Produits

Expédition dans les 24h

10,98 €

-9,50 €

20,48 €

En savoir plus

Le 17 mai 1962, vers 7 heures du matin, les gendarmes viennent chercher Yves Bachelot pour une expulsion immédiate de son pays natal : l’Algérie. Sa présence et son engagement « gêne la politique du gouvernement du Président de la République Charles de Gaulle».

Encore un livre sur l’Algérie française ! Oui, et il faudra encore d’autres témoignages ayant vécu cette période pour qu’enfin les historiens arrivent à démêler le vrai du faux, le silence du mensonge, la réalité de l’intox.

Yves est issu d’une famille nombreuse, catholique fervente, aisée et soudée, dont cinq générations ont vécu sur la terre algérienne. Lui-même élevé chez les jésuites est brillant, cultivé et père de sept enfants. Fils de procureur, il fut le plus jeune avoué d'Algérie. Passionné par son métier à tel point qu'il défendait avec la même fougue ceux qui voulaient l'assassiner.
L’expulsion de son pays natal l’a fortement marqué, mais ses convictions sont restées intactes. Dans un précédent ouvrage (Souvenirs de Bon Papa), il relatait l’implantation de ce clan de Pieds-noirs en Algérie.

Il décrit, dans ce recueil, sa vie et ses combats en Algérie, son Algérie, … l’Algérie française.

Qu’on adhère ou pas, il argumente ses certitudes avec moult exemples. Il n’a pas de mots assez durs sur le principal responsable qui selon lui, est un certain de Gaulle, qui après avoir trahi les Pieds-noirs, a largué cette terre uniquement pour assouvir ses propres desseins.

Comment seront relatés ces faits à nos enfants, ou pire encore, seront-ils supprimés de la mémoire collective ?