NOS SERVICES

EN SAVOIR PLUS SUR...

Exode Agrandir l'image

Exode

ATL037

Le poème du Cinquantenaire

Texte en vers écrit par Maurice Calmein et lu par des comédiens lors du congrès du Cercle algérianiste, le 28 janvier 2012 à Perpignan.

Plus de détails

9 Produits

4,00 € TTC

En savoir plus

Les premières lignes de ce poème de 5 pages:

 

EXODE:

 

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers,

Disait une chanson, il y a quelques années.

Cela parlait d’un autre drame de l’histoire

Car pour ce qui est du nôtre, on n’en parle nulle part.

Et pourtant sous un triste soleil de juillet,

Il y a cinquante ans, eux aussi… Ecoutez :

 

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers,

Qui arrivaient d’Oran, qui arrivaient d’Alger,

Qui avaient tout perdu, qui avaient tout quitté ;

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers.

 

Oui, c’étaient des Français, on l’avait oublié ;

Pour la patrie, jadis, ils avaient combattu.

« C’est nous, les Africains

Qui revenons de loin… »

Mais cela, désormais, on n’en parlera plus.

Un seul espoir restait : l’accueil qu’on leur ferait ;

Celui-ci fut glacial pour les déracinés (...)